Québec et Ottawa accordent près de 1,1 M$ pour accroître les activités d'exportation et d'innovation des entreprises de l'agglomération de Longueuil

 


SOURCE
Développement économique Canada pour les régions du Québec10:30 

Soutien au développement économique régional

BOUCHERVILLE, QC, le 21 août 2018 /CNW Telbec/ - Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)


Les gouvernements du Québec et du Canada renouvellent, à hauteur de 1 078 000 $, leurs contributions financières respectives pour les trois prochaines années à Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL) afin qu'il continue, à titre d'organisme régional de promotion des exportations (ORPEX), à aider les entreprises de l'agglomération de Longueuil à réaliser des démarches d'exportation et à mieux se préparer pour la commercialisation de leurs produits et services sur les marchés hors Québec. L'apport du gouvernement du Canada comporte également un volet de soutien à l'innovation.

La députée de Longueuil-Charles-LeMoyne et secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Mme Sherry Romanado, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), l'honorable Navdeep Bains, et la députée de Laporte et whip en chef du gouvernement, Mme Nicole Ménard, au nom de la vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Pour réaliser ses activités d'accompagnement à l'exportation, évaluées à 1,3 M$, DEL reçoit du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI) une contribution financière non remboursable de 360 000 $. Cette aide est accordée par l'entremise du Programme Exportation (PEX) dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020, qui est coordonnée par Export Québec. Pour sa part, DEC accorde une contribution financière non remboursable de 718 000 $, en vertu du Programme de développement économique du Québec.

Les ORPEX aident notamment les entreprises :
 - à élaborer un plan d'affaires international;

- à obtenir de l'information sur l'exportation;

- à organiser leurs actions pour percer les marchés extérieurs;

- à recevoir un diagnostic sur leur capacité à exporter;

- à connaître les possibilités de financement pour leurs projets d'exportation;

- à acquérir une formation spécialisée.

Citations :

« Développement économique de l'agglomération de Longueuil contribue, depuis 2002, à la vitalité économique de la région de Longueuil par sa vaste gamme de services de formation, d'accompagnement et de consultation offerts aux entreprises exportatrices et innovantes. Cet organisme est un précieux allié des entrepreneurs établis à Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert, et c'est pourquoi nous sommes heureux de soutenir son développement. »

Sherry Romanado, députée de Longueuil-Charles-LeMoyne et secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale


« Depuis 2004, nous avons appuyé près d'une soixantaine de projets réalisés par DEL. L'organisme vise à ce que ce l'agglomération de Longueuil devienne le territoire plus attractif, prospère et innovant du grand Montréal. Les PME sont parties prenantes de l'économie des régions parce qu'elles participent activement à la prospérité et à la croissance de nos communautés. Pour s'enrichir, le Québec doit continuer à les soutenir afin qu'elles soient encore plus innovantes, productives et compétitives. »

Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement


« DEL est un partenaire stratégique. D'une part, il travaille conjointement avec la Direction régionale de la Montérégie du MESI et Export Québec dans la sensibilisation, la formation et la préparation des entreprises de la région à l'exportation. D'autre part, il constitue une ressource de choix pour les entreprises de l'agglomération de Longueuil qui ont besoin d'un accompagnement de première ligne et d'une expertise professionnelle et technique pour exporter. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie


« Depuis plusieurs années, le MESI peut compter sur l'appui des ORPEX présents dans 16 régions pour offrir un service de soutien aux entreprises qui souhaitent conquérir de nouveaux marchés. Il est essentiel de sensibiliser davantage les PME quant aux retombées potentielles qu'offrent les marchés extérieurs. En exportant leurs services et leurs biens, elles font connaître leur savoir-faire et leur talent à l'international, multipliant ainsi les occasions d'affaires prometteuses. Favoriser les projets d'exportation s'inscrit dans la vision économique que nous avons pour tout le Québec. D'ailleurs, cela fait partie des objectifs de la Stratégie québécoise de l'exportation 2016‑2020, laquelle vise à aider nos entreprises à faire leur marque sur un marché mondial très compétitif. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique


« DEC est fier de financer les ORPEX depuis leur création en 1990. Ces organismes uniques au Québec contribuent non seulement à l'atteinte des cibles de DEC pour la commercialisation et le positionnement des entreprises à l'échelle mondiale, mais aussi à l'augmentation de 30 % des exportations canadiennes d'ici 2025, un objectif ambitieux que s'est fixé le gouvernement du Canada. En mettant l'accent sur l'importance de l'innovation, ce financement renouvelé donnera aux entreprises québécoises des outils pour se positionner avantageusement au sein d'un écosystème global hautement concurrentiel. »

L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC


« Sachant que près de la moitié de nos quelque 800 entreprises manufacturières sont exportatrices, le soutien financier des ordres fédéral et provincial, conjugué à celui des villes de l'agglomération, est capital pour faciliter et accélérer les projets d'exportation des entreprises. DEL est fier de contribuer à la réussite des entreprises démarrant leurs activités à l'exportation ou en phase de diversification ou de consolidation de marchés. »

Julie Ethier, directrice générale de Développement économique de l'agglomération de Longueuil

 

Faits saillants :

Issu d'une volonté concertée des milieux économique et politique, Développement économique de l'agglomération de Longueuil a été créé en 2002 afin de donner à l'agglomération de Longueuil la force économique pour se développer. DEL est un organisme sans but lucratif qui offre ses services à l'ensemble des entreprises manufacturières, technologiques et industrielles établies dans les cinq villes suivantes : Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint‑Lambert.

Les ORPEX appuient les bureaux régionaux du MESI et Export Québec dans la sensibilisation, la formation et la préparation des entreprises de leur région à l'exportation. Chaque organisme a pour rôle de contribuer à l'atteinte des mesures 2 et 7 de la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020, soit Mieux orienter la stratégie d'exportation des entreprises et Préparer et diffuser des formations en développement de marchés, en logistique et en marketing. Ils font également la promotion de l'exportation auprès des entreprises.

Le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie québécoise de l'exportation 2016‑2020, laquelle est dotée d'une enveloppe de 536,8 millions de dollars, avec pour objectif d'accompagner 4 000 entreprises dans leurs démarches d'exportation.

Le PEX a notamment pour objectifs de sensibiliser les entreprises québécoises au potentiel de croissance que représentent les exportations et, par la suite, de les soutenir dans la conquête et la diversification des marchés extérieurs.

DEC est l'un des six organismes de développement régional sous la responsabilité du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains.

L'année 2018 marque le 50e anniversaire du développement économique régional fédéral au Québec : un demi-siècle d'actions concrètes consacrées à l'essor des régions et des entreprises d'ici.

Liens connexes :

Pour en savoir davantage sur DEC et ses priorités, consultez le Plan ministériel 2018-2019 ou visitez le www.dec-ced.gc.ca.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

 

Renseignements :

Sources : Hélène Houle, Attachée politique, Bureau de circonscription de la députée de Laporte, Tél. : 450-672-1885; Bianca Boutin, Attachée de presse, Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Tél. : 418-266-7181; Guillaume Bérubé, Directeur des communications, Cabinet de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Tél. : 418-691-5650; Information : Jean-Pierre D'Auteuil, Responsable des relations médias, Direction des communications, Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Tél. : 418-691-5698, poste 4868, Cell. : 418-559-0710; Relations avec les médias, Développement économique Canada pour les régions du Québec, Tél. : 514-283-7443, Courriel : dec.media.ced@canada.ca

Investissement de 400 000 $ pour dynamiser les entreprises de l’agglomération de Longueuil : DEL dévoile les lauréats des appels de projets en démarrage et de projets à l’industrie 4.0

 Lauréats de l'appel de projets en démarrage et de l'appel de projets à l'industrie 4.0. Au total, 28 PME dynamiques se sont illustrées

Boucherville, mardi 19 juin 2018 – Dans une ambiance résolument festive, Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) a procédé aujourd’hui au dévoilement des lauréats de l’appel de projets en démarrage et de l’appel de projets à l’industrie 4.0. Ces deux appels de projets avaient été lancés à l’automne 2017. Au total, pas moins de 400 000 $ sont investis par DEL dans les 28 entreprises lauréates, soit 200 000 $ pour chaque appel de projet. Les initiatives retenues dans le cadre des deux appels de projets représentent :


- 10,2 M$ d’investissement (3 M$ au démarrage et 7,2 M$ à l’industrie 4.0)
- 232 emplois créés (82 en démarrage et 150 à l’industrie 4.0)
-  57 M$ de revenus supplémentaires, au cours des 5 prochaines années (22 M$ au démarrage et 35 M$ à l’industrie 4.0)

« L’entrepreneuriat est le moteur de transformation de notre société et nous devons stimuler nos entreprises dès la phase de démarrage. D’un autre côté, afin de maintenir la compétitivité des entreprises et augmenter leur productivité sur les marchés nationaux et internationaux, nos entreprises manufacturières n’ont pas d’autre choix que d’entreprendre efficacement une transition vers l’industrie 4.0. Voilà pourquoi ces deux appels de projets revêtent une grande importance pour les PME de notre agglomération et l’appui de DEL vient justement leur donner une impulsion accrue pour atteindre leurs objectifs d’affaires », explique Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, ville centre de l’agglomération.


Lauréats de l’appel de projets en démarrage
Soutenir l’entrepreneuriat est au cœur même de la mission de DEL pour qui l’accompagnement d’affaires personnalisé contribue à augmenter le taux de survie des entreprises en démarrage ou en essaimage. Cet appel de projets vise à appuyer ces jeunes PME prometteuses. Les secteurs visés incluaient les industries manufacturières et de fabrication, l’aérospatiale, les sciences de la vie, l’agroalimentaire, la haute technologie, les technologies de l’information et des communications, le transport durable, la logistique et distribution à valeur ajoutée et les services aux entreprises à valeur ajoutée. Un total de 200 000 $ a été distribué parmi 17 PME. Des bourses allant de 5 000 $ à 20 000 $ furent accordées aux entreprises lauréates. Un résumé des projets lauréats en démarrage est disponible.

 Catégorie - Jeune entreprise 0-5 ans en démarrage ou essaimage

1. Bleu Québec (Longueuil)  
 2. Bonbon Collections (Saint-Bruno-de-Montarville)  
 3. Dans le sac (Longueuil)  
 4. Délices du verger (Saint-Hubert)  
 5. Hurraw (Longueuil)  
 6. KOZE (Longueuil)  
 7. MonsRegius (Saint-Bruno-de-Montarville)  
 8. Newland Café (Brossard)  
 9. NUX Sciences (Longueuil)  
 10. Thério Innovation (Saint-Hubert)  

 

Catégorie - Start-up technologique 0-5 ans en démarrage ou essaimage

11. BrailleTAB (Longueuil) 
12. Hikster (Longueuil)
13. Dreeven Technologies (Saint-Lambert)
14. Planitou.ca (Brossard)
15. Powerlace (Saint-Hubert)
16. Rheabrio (Brossard)
 17. X-TELIA (Longueuil)

 

« L’entrepreneur est un agent de changement qui crée de la valeur par sa créativité, son sens de l’innovation et sa vision. Soutenir l’entrepreneuriat, c’est participer activement au développement de la richesse collective de notre agglomération. Et grâce à cet appel de projets, nous avons découvert tout un éventail d’entrepreneurs qui rivalisent tous avec leur imagination et leur sens des affaires et qui peuvent contribuer de façon tangible à notre économie locale », souligne Julie Ethier, directrice générale de DEL.

Lauréats de l’appel de projets à l’industrie 4.0
Cet appel de projets s’inscrit dans une série d’initiatives de DEL, encourageant les entreprises de l’agglomération de Longueuil à prendre le virage vers la 4e révolution industrielle. Une priorité a été allouée aux organisations du secteur manufacturier, technologiques, d’assemblage et de distribution à valeur ajoutée, comptant moins de 250 employés. Un total de 200 000 $ a été distribué parmi 11 PME qui ont été soigneusement sélectionnées pour leurs efforts de transformation numérique afin d’optimiser leur productivité, leurs processus ainsi que leur expérience clients. Parmi les initiatives mises de l’avant, citons à titre d’exemples l’intelligence artificielle, l’automatisation, la connectivité d’équipement, la robotisation, la traçabilité et la maintenance prédictive. Des bourses allant de 10 000 $ à 20 000 $ furent accordées aux entreprises lauréates. Un résumé des projets lauréats à l'industrie 4.0  est disponible.

1. Aréo-Feu (Longueuil)  7. Medyx (Saint-Bruno-de-Montarville) 
2. CCL (Saint-Bruno-de-Montarville) 8. Moderco (Boucherville) 
3. Concept Zenit (Brossard) 9. Nationex (Saint-Hubert)
4. DOCOM (Boucherville)  10. Pâtisserie Jessica (Saint-Hubert)
5. ETI (Longueuil) 11. Trans-Herbe (Saint-Bruno-de-Montarville)
6. Le Lunch (Brossard)  

« Notre objectif avec cet appel de projet était de créer une impulsion sur le territoire afin de susciter l’investissement dans les technologies du 4.0. DEL souhaite ainsi accompagner les entreprises dans l’adoption de nouveaux modèles d’affaires qui sont exigés par le marché et l’industrie de demain. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur un important bassin d’entreprises qui deviennent des vitrines du 4.0 et illustrent concrètement l’importance pour les PME d’aujourd’hui de prendre ce virage numérique essentiel », conclut Julie Ethier.

À propos de DEL 
Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) est un organisme sans but lucratif offrant ses services à l’ensemble des villes de l’agglomération de Longueuil. Il a pour mission de propulser les entreprises de l’agglomération de Longueuil vers le succès, en leur offrant un accompagnement d'affaires spécialisé, et favoriser l'attraction d'investissement pour ainsi générer des impacts économiques et sociaux significatifs sur le territoire. Pour plus d’information : www.delagglo.ca/fr/ 


- 30 -

DEL
Catherine Beaudin
Directrice des communicationset des relations publiques
450 645-1208
catherine.beaudin@delagglo.ca

 

 

 

Droits supplémentaires imposés par le gouvernement américain - Aide-mémoire

 

logo DEL versioncourte

Les mesures douanières mises en place par le gouvernement américain inquiètent plusieurs entrepreneurs de la région avec raison. À partir du 1er juin, les États-Unis appliqueront des droits de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium.   La question est de savoir si votre entreprise est directement touchée par cette nouvelle mesure.  L’information n’est pas claire, mais grâce au travail de Louise Chevanelle de Formations en Douanes, voici la liste des codes SH touchés.  Vous remarquerez que la mesure touche principalement les produits bruts et non les produits finis.  Ceci dit, le marché réagit à la nouvelle et affecte le prix de ces deux commodités.  

Nous remercions Mme Chevanelle pour ces précisions et en profitons pour vous informer que nous organiserons une formation sur la conformité douanière de 5 demi-journées, du 19 septembre au 17 octobre 2018. 

Si jamais des frais vous sont facturés à la frontière, communiquez avec Stéphane Fallecker, 450 645-0972

INFORMATION SUR LES CODES SH AFFECTÉS PAR LES MESURES AMÉRICAINES

Acier 25%

flat-rolled products provided for in headings 7208, 7209, 7210, 7211, 7212, 7225 or 7226;   (ii) bars and rods provided for in headings 7213, 7214, 7215, 7227, or 7228; angles, shapes and sections of 7216 (except subheadings 7216.61.00, 7216.69.00 or 726.91.00); 

wire provided for in headings 7217 or 7229; sheet piling provided for in subheading 7301.10.00;  rails provided for in subheading 7302.10; fish-plates and sole plates provided for in   subheading 7302.40.00; and other products of iron or steel provided for in subheading 7302.90.00;   (iii) tubes, pipes and hollow profiles provided for in heading 7304 or 7306; tubes and pipes provided for in heading 7305;   (iv) ingots, other primary forms and semi-finished products provided for in heading 7206, 7207 or 7224; and   (v) products of stainless steel provided for in heading 7218, 7219, 7220, 7221, 7222 or 7223.

Aluminium: 10%

  (i) unwrought aluminum provided for in heading 7601:   (ii) bars, rods and profiles provided for in heading 7604; wire provided for in heading 7605;

  (iii) plates, sheets and strip provided for in heading 7606; foil provided for in heading 7607;   (iv) tubes, pipes and tube or pipe fittings provided for in heading 7608 and 7609;   (v) castings and forgings of aluminum provided for in subheading 7616.99.61.  

Le Canada songe à imposer de pareilles mesures sur les produits américains, à compter du 1er juillet prochain :

Présentement en consultation pour 2 semaines, vous pouvez consulter la liste des codes SH qui seraient affectés à compter du 1er juillet prochain. 

Liste 1 : concerne les produits d’acier et d’aluminium (semblable à ce que les USA appliquent dans la section 232)

Liste 2 : liste des codes SH des  produits qui pourraient être affectés

https://www.fin.gc.ca/activty/consult/cacsap-cmpcaa-fra.asp

Attention aux produits chinois non transformés que vous exporterez aux USA

Section 301 :  Le 29 mai dernier, la Maison Blanche a annoncé la possible imposition de tarif de 25% sur plus de 1300 lignes du Tarif sur les produits chinois. La liste des Tarifs affectés devrait être publiée le 15 juin prochain. 

DEL lance 150 : 00, le tout premier accélérateur d’entreprises spécialisé de la Rive-Sud

De gauche à droite : Éric Beaulieu, administrateur de DEL, Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert, Julie Ethier, directrice générale de DEL, Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, Bernard Perrault, directeur général, Centre Desjardins Entreprises Rive-Sud 


Boucherville, 11 mai 2018 –
Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) a procédé au lancement officiel de son accélérateur spécialisé cent cinquante zéro zéro Boucherville, jeudi 10 mai 2018 – Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) a procédé au lancement officiel de son accélérateur spécialisé cent cinquante zéro zéro (150 : 00). Ciblant les créneaux de la ville, de l’usine et du transport intelligent, 150 : 00 vient soutenir de façon tangible les start-ups de ces secteurs. Situé à Longueuil au cœur de la Place Charles-Le Moyne, point de convergence entre la Rive-Sud et l’île de Montréal, 150 : 00 souhaite assurer une transition rapide et réussie entre la phase de modélisation d’affaires, de démonstration de la faisabilité et de commercialisation. 150 : 00 offre un accompagnement personnalisé d’une valeur de 50 000 $ par entreprise, dont l’offre se décline de la façon suivante :

- 150 h de coaching sur mesure offert par des entrepreneurs de renom;
- Une bourse de 10 000 $ par entreprise et un accès facilité à des prêts pouvant aller jusqu’à 150 000 $;
- Un accès privilégié à des grandes entreprises et des villes pour tester, améliorer, valider les innovations et ainsi accélérer leur commercialisation;
- Un vaste réseau crédible et établi de partenaires pour accéder rapidement à des fournisseurs, du financement et des expertises de recherche;
- Des formations spécialisées et adaptées aux besoins des entrepreneurs.


À 150 h du moment de vérité
Composé de dix jalons d’importance détaillés en ligne (150-00.ca), le programme d’accélération de 150 : 00 est en quelque sorte le lancement d’un compte à rebours vers la réussite : « Notre approche est de confronter les entrepreneurs au vrai monde, aux vrais enjeux. L’ensemble des points névralgiques de leur start-up sont abordés, remis en question et optimisés, par la création d’un plan d’accompagnement personnalisé », explique Julie Ethier, directrice générale de DEL. Au total, 10 entreprises auront la chance de bénéficier de 150 : 00 la première année, et 15 autres l’année subséquente. Précisions que des critères d’admission spécifiques et un processus de sélection rigoureux balisent l’accès à 150 : 00.


Appuyé par le milieu 
Supporté financièrement par Desjardins, pour ses deux premières années, 150 : 00 reçoit également l’appui stratégique de grandes entreprises du territoire. C’est à titre d’ambassadeurs d’affaires et de membres du comité consultatif que Groupe Robert, Héroux Devtek, Lowe’s Canada, Lumenpulse et Siemens s’impliquent dans le déploiement de 150 : 00. Ces grands donneurs d’ordre, ainsi que les villes de l’agglomération de Longueuil, permettront également aux entrepreneurs de tester leurs produits à même leur installation : « En sélectionnant, perfectionnant et raffinant les entreprises innovantes les plus prometteuses, 150 : 00 influence positivement, mais surtout durablement la trajectoire économique de notre territoire. Avec l’aide de nos entreprises et villes, cet accélérateur incarne notre leadership économique fort et assumé», explique Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, ville centre de l’agglomération. 

Précisons également qu’une entente de collaboration fut officialisée lors du lancement, entre 150 : 00 et Inno-centre, l’un des accélérateurs canadiens les plus performants selon un comité de spécialistes en capital de risque retenus par Finances Canada. Cette entente permettra dès maintenant et pour les trois prochaines années, à certaines entreprises de l’agglomération de bénéficier d’un accompagnement additionnel en accélération de croissance, par le biais d’une équipe sectorielle de 80 conseillers. 

À propos de DEL 
Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) est un organisme sans but lucratif offrant ses services à l’ensemble des villes de l’agglomération de Longueuil. Il a pour mission de propulser les entreprises de l’agglomération de Longueuil vers le succès, en leur offrant un accompagnement d'affaires spécialisé, et favoriser l'attraction d'investissement pour ainsi générer des impacts économiques et sociaux significatifs sur le territoire. Pour plus d’information : www.delagglo.ca/fr/ 


- 30 -

Source :

DEL
Catherine Beaudin
Directrice des communications et des relations publiques
450 645-1208
catherine.beaudin@delagglo.ca 

Première pelletée de terre à Saint-Bruno pour l’entreprise WETSTYLE

 De gauche à droite : Caroline Hébert, inspectrice en bâtiments de la Ville de Saint-Bruno, Caroline Pagé, chef de la division réglementation, permis et inspection de la Ville, Martin Murray, maire de la Ville, Mark Wolinsky, président de Wetstyle, Denis Laplante, directeur de l’urbanisme, de l’environnement et du développement durable de la Ville, Julie Éthier, directrice générale de Développement économique de l’agglomération de Longueuil, et Gabriel Lavallée, inspecteur en bâtiments de la Ville, lors de la première pelletée de terre. Crédit : Robert Laflamme.

 

Saint-Bruno-de-Montarville, le 2 mai 2018 – La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a procédé, hier, à la première pelletée de terre marquant le début de la construction du nouveau siège social et de l’usine de l’entreprise WETSTYLE. Ce nouveau projet s’érigera sur la rue René-Descartes, à l’intersection du boulevard Clairevue Ouest, dans l’écoparc industriel. La construction devrait être terminée à la fin de l’automne 2018.

WETSTYLE est une entreprise manufacturière fabriquant des équipements de plomberie haut de gamme, faits à la main, tels des bains, des douches et des lavabos, destinés principalement au marché américain. Cette entreprise utilise un écomatériau à base de résine de soya, de maïs et de pierre minérale pour la fabrication de ses produits, contrairement aux matériaux traditionnellement utilisés, soit la porcelaine ou l’acrylique. 

Selon Martin Murray, maire de Saint-Bruno « L’arrivée de WETSTYLE correspond exactement aux orientations de notre écoparc. En effet, l’entreprise est très engagée dans une fabrication respectueuse de l’environnement. Rappelons que tous les locataires de cet écoparc doivent se conformer à des règlements environnementaux rigoureux, dont la diminution des émissions de gaz à effet de serre. »

« L’attraction en force de nouvelles entreprises le prouve : notre agglomération présente des atouts indéniables pour la réussite d’entreprises manufacturières exportatrices, comme WETSTYLE. Nous travaillons sans relâche à faire de l’agglomération le territoire le plus attractif, prospère et innovant du Grand Montréal », a exprimé Julie Éthier, directrice générale de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL). Précisons que DEL a contribué à l’implantation de WETSTYLE à Saint-Bruno par la recherche de sites répondant aux besoins de l’entreprise.

L’entreprise est présentement basée à Beloeil où elle opère une usine de 9 000 pieds carrés. À titre comparatif, celle qui sera construite à Saint-Bruno sera trois fois plus imposante que la première, avec une superficie de 30 000 pieds carrés, et intégrera également un laboratoire de recherche et développement. Adjacent à l’usine, une salle d’exposition, un centre de formation ainsi que les bureaux administratifs de l’entreprise occuperont une superficie totale de 11 600 pieds carrés supplémentaires. Ce nouveau complexe intégré fera office de siège social.

Selon Mark Wolinsky, président de WETSTYLE, « ces nouvelles installations marqueront une étape importante dans le développement de la marque, puisqu’elles nous permettront d’augmenter considérablement notre production tout en continuant à développer notre offre de produit ». 

- 30 -