Unique en Amérique du Nord

Le Centre technologique en aérospatiale (CTA) est un pôle d’applications technologiques innovantes au service de l’industrie aérospatiale. Situé en bordure de l’aéroport de Saint-Hubert, dans les locaux de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA), la mission du CTA est de favoriser la création et le transfert d’expertises vers les organisations privées et publiques, afin que ces dernières puissent améliorer leur productivité et leur compétitivité.

Des services spécialisés

Le CTA assemble des solutions technologiques correspondant aux besoins spécifiques des entreprises dans les domaines suivants : usinage, composites, métrologie, prototypages, avionique, communications virtuelles, recyclage des avions, etc. De façon spécifique, l’équipe du CTA a développé son expertise dans les domaines suivants :

  • Usinage de l’aluminium, des composites et des matériaux durs
  • Conception et fabrication assistées par ordinateur avec les logiciels CATIA, ANSYS et VERICUT
  • Optimisation des conditions de coupe avec l’analyse modale
  • Inspection et contrôle de la qualité
  • Réalisation de prototypes pour preuve de concepts
  • Fabrication en matériaux composites
  • Caractérisation de matériaux
  • Conception mécanique
  • Contrôle dimensionnel
  • Conception de systèmes hydrauliques et de systèmes avioniques

 

Une opportunité pour les entreprises

Grâce à une équipe composée de plus de 30 spécialistes permanents, d’un réseau de plus de 100 experts en aérospatiale à travers le monde ainsi que de nombreux partenaires privés et publics, le CTA peut venir en aide aux entreprises de plusieurs façons. Par exemple :

  • En testant de nouvelles technologies susceptibles d’être intégrées à leur processus;
  • En adaptant à leur production des technologies qui ont prouvé leur efficacité dans d’autres secteurs économiques ou à l’étranger;
  • En développant de nouveaux procédés opérationnels;
  • En analysant, d’une manière impartiale, la faisabilité économique de la mise en œuvre ou de l’adaptation d’une technologie;
  • En favorisant la formation de personnel de plus en plus qualifié;
  • En les accompagnant davantage dans leur développement.

 

 

De nouveaux équipements et infrastructures

Le CTA possède de nouveaux locaux, laboratoires et équipements de pointe qui sont venus s’ajouter aux laboratoires existant d’usinage et de fabrication de matériaux composites pour le procédé de moulage par injection opéré conjointement avec l’École Polytechnique de Montréal.

Les nouveaux équipements, ajoutés à ceux de l’ÉNA, représentent plus de 70 M$ au service des entreprises du secteur. Soulignons que le choix de ces équipements a été réalisé afin qu’ils soient complémentaires à ceux des universités, des centres d’applications technologiques privés ou publics du Québec, partenaires du CTA. Cela permet de réaliser des programmes de recherches appliquées d’envergure.

Parmi les nouveaux équipements, mentionnons un système d’inspection robotisée jumelant laser et ultrason pour l’inspection de pièces composites. Les technologies présentes dans le laboratoire de métrologie permettent de couvrir, avec ou sans contact, automatisées ou robotisées, plusieurs problématiques actuelles du marché de l’aéronautique. Le laboratoire d’usinage comprend des machines outils cinq axes, un tour-fraiseuse et un robot pour l’usinage de l’aluminium, des matériaux composites, du titane et de l’inconel. Le laboratoire de certification avionique réalise les tests sable et poussière ainsi que Halt & Hass. Ce nouveau service de certification pour la norme DO-160 sera offert conjointement avec le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ). Ainsi donc, le CTA est une interface entre les différents acteurs de l’industrie : spécialistes, entreprises, centres de recherche, universités, centres de formation, gouvernements et associations tant au niveau national qu’international.