Chronique rédigée par Christian Sivière, Solutions Import Export Logistique MC, Montréal

Les exportations de marchandises du Canada ont baissé de 1,4 % en mars, alors que les importations augmentaient légèrement de 0,4 %, notre excédent commercial avec le monde diminuant ainsi de 847 M$ en février à 79 M$ en mars.

Nosexportations ont baissé à 42,7 G$, les produits énergétiques, reculant de 7,9 % après trois mois consécutifs de hausses. Les exportations de produits forestiers et de matériaux de construction et d'emballage ont fléchi de 7,6 %, à la suite des baisses du bois d'œuvre et autres produits de scierie (-16,9 %) ainsi que des pâtes et papiers (-7,5 %). Les exportations de produits en métal et produits minéraux non métalliques, de leur coté, ont progressé de 8 %.

Les importations ont légèrement augmenté à 42,6 G$, les hausses des importations de produits chimiques de base et industriels, en plastique et en caoutchouc (+6,3 %) ainsi que des biens de consommation (+1,7 %) étant en partie compensées par les baisses des importations de matériel et pièces électroniques et électriques (-3,7 %) et des produits énergétiques (-2,6 %). 

Les exportations à destination des États-Unis ont baissé de 2,5 %, passant à 32,2 G$, à la suite de la baisse des produits énergétiques, alors que les importations en provenance des États-Unis ont progressé de 1% pour s'établir à 28,5 G$. L'excédent commercial du Canada avec les États-Unis a ainsi diminué, passant de 4,9 G$ en février à 3,8 G$ en mars.

Les exportations à destination des pays autres que les États-Unis ont progressé de 2,5 % pour atteindre 10,5 G$, la croissance étant menée par l'Union européenne (+ 8,5 %).

Les importations en provenance de pays autres que les États-Unis ont baissé de 0,7 % pour s'établir à 14,2 G$. La diminution des importations en provenance du marché principal « autres pays de l'Organisation de coopération et de développement économique » (-9,5 %) a été en partie compensée par une augmentation des importations de l'Union européenne (+7,1 %). Notre déficit commercial avec ces pays est ainsi passé de 4 à 3,7 G$. 

Chez nos voisins du Sud, les exportations américaines ont atteint 193,9 G$ et les importations 234,3 G$ en mars, amenant à un déficit de 40,4 G$, en baisse par rapport à février (41,9 G$). L’augmentation des exportations américaines provenait des biens d’équipement, des fournitures industrielles, des véhicules et pièces automobiles et des produits alimentaires alors que les biens de consommation étaient en baisse. L’augmentation des importations américaines provenait des biens de consommation, des produits alimentaires et des biens d’équipement alors que les fournitures industrielles étaient en baisse et les véhicules automobiles et pièces restaient au même niveau. En mars, les États-Unis avaient un excédent commercial avec Hong Kong, le Brésil, l’Australie et Singapour, mais un déficit avec la Chine, l’Union Européenne, le Japon, l’Opec, le Mexique, le Canada, l’Inde et la Corée du Sud.

Source: Statistique Canada, U.S. Census Bureau