Une nouvelle orientation se dessine pour des bâtiments verts ou LEED dans nos espaces industriels et commerciaux

Plusieurs entreprises du territoire se sont récemment dotées de nouvelles installations écoénergétiques pour leurs opérations et l’ont fait avec un souci environnemental évident. Certaines convoitent même la réputée distinction LEED qui est attribuée aux initiatives en développement durable qui respectent des normes très strictes. Pourquoi ? Parce que les économies d’énergie réalisées se traduiront inévitablement par des économies budgétaires. Qu’il s’agisse de systèmes de chauffage géothermique, de fenêtres à haut rendement énergétique ou de la simple orientation du bâtiment, voici quelques exemples d’investissements « verts » effectués par des entreprises de la région.

Mountain Equipment Co-op

La conception du bâtiment du détaillant et fabricant d’équipements de plein-air Mountain Equipment Co-op [lien vers www.mec.ca] est un bel exemple. Au niveau architectural, le bâtiment possède un toit ayant une structure en dents de scie et vitrée, qui permet aux usagers de profiter pleinement de la lumière puisqu’il est orienté du côté sud. Cette luminosité naturelle éclaire l’espace commercial et agit comme chauffage d’appoint durant l’hiver.

L’architecte qui a conçu les plans du bâtiment de Mountain Equipment Co-op, d’une superficie d’environ 1 850 m2, a misé sur la géothermie pour chauffer et climatiser le bâtiment. La géothermie est une source d’énergie verte et durable qui permet d’économiser environ 60 % des couts énergétiques. Le système de l’édifice comprend dix puits géothermiques qui alimentent les thermopompes à l’intérieur. La dalle du bâtiment est chauffée par un système au glycol, également relié aux puits géothermiques. Parmi les autres caractéristiques écologiques du bâtiment, notons qu’il possède un système de récupération de l’eau, ainsi qu’un jardin capteur de pluie dans le stationnement, qui est surveillé par une firme d’ingénierie civile et par une université.

Aéro-Feu

Construit dans l’arrondissement de Saint-Hubert, le bâtiment écologique de 3 066 m2 de l’entreprise Aréo-Feu [lien vers www.areo-feu.com] a généré des gains palpables au niveau énergétique et en termes de qualité de vie. En effet, les couts énergétiques sont demeurés les mêmes malgré le fait que le nouveau bâtiment occupe trois fois plus de surface de plancher qu’auparavant. Ce résultat a été atteint en grande partie grâce au système géothermique qui distribue la chaleur et la climatisation par le plancher. Parmi les autres éléments qui sont venus jouer en faveur de l’économie d’énergie, mentionnons entre autres le choix d’une fenestration éconergétique supérieure, la présence d’un mur solaire extérieur qui récupère la chaleur emmagasinée et la répartit dans le système central, ainsi que le degré d’isolation du toit et du plancher qui a été multiplié par deux. Finalement, plusieurs appareils (toilettes, séchoir à main, etc.) ont été choisis en fonction de leur capacité à économiser l’eau ou l’énergie.

Sérigraphie SSP

Dans l’arrondissement de Saint-Hubert, Sérigraphie SSP a construit un bâtiment écoénergétique d’une superficie de 4 645 m2. Cet investissement de 4,5 M $ a permis à l’entreprise de consolider ses activités de sérigraphie et d’impression numérique. La planification du projet avec l’entrepreneur général s’est faite en fonction de considérations environnementales telles que l’économie d’eau et la conservation énergétique. Ainsi, la section des bureaux est chauffée grâce à un système géothermique et bénéficie de récupérateurs de chaleur au niveau des équipements, de la mécanique en bâtiment ou de plusieurs autres sources techniques d’évacuation.